Les actus de france cancer

Dans le 03

Initiative

Mylène et Daniel Tiziani ont effectué leur première livraison

Publié le 12/12/2017

Mylène et Daniel Tiziani devant les palettes de bouchons prêtes à être envoyées.

Sensibilisés à la lutte contre le cancer, Mylène et Daniel Tiziani récoltent depuis environ un an des bouchons en liège pour financer une association. Le couple a effectué sa première livraison hier après-midi.

Leur activité bénévole n’est par définition pas professionnelle. Il a donc fallu improviser, hier après-midi, lors de l’enlèvement par un transporteur, des quatre palettes de cartons de bouchons en liège récoltées depuis le lancement du projet fin 2016.

Financer la recherche

La cargaison stockée dans un abri de jardin par Mylène et Daniel Tiziani devait emprunter un portail qui s’est révélé trop étroit… Après une première partie de la cargaison transportée à la force des bras, l’intervention d’un voisin a permis de charger le reste à l’aide d’un transpalette.

Depuis Yzeure, les bouchons récoltés auprès de restaurateurs et de différents points de collecte vont rejoindre Bordeaux pour être transformés en granulé. La matière ira ensuite au Portugal pour être réutilisée dans le secteur du bâtiment ou du textile. La somme récoltée, de 300 € pour une tonne, revient, elle, entièrement à l’association France Cancer dont l’activité contribue au financement de recherches menées au sein du Centre national de la recherche scientifique et de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale.

Après ce premier envoi le couple yzeurien entend poursuivre son action. « Nous préparons déjà un deuxième convoi, notre action fait boule de neige, des gens qui nous disent qu’ils mettent se mettent à mettre des bouchons de côté chez eux et nous envisageons de nouveaux points de collecte avec les mairies pour les salles des fêtes », déclare Mylène Tiziani.

Quels points de collecte ? Une vingtaine de points de collecte sont présents sur l’agglomération Moulinoise dont Le Cellier des Bourbon, 12 Bd de Courtais à Moulins, Le Clos des Saveurs, 163 rue de Bourgogne à Moulins, Au four de la madeleine, 40 Av de la Libération Moulins, l’IFI 03, 11 Route de Paris à Avermes, Carrefour Market, La Plaine Bodin à Yzeure ou la Ludothèque d’Yzatis, 60 rue Parmentier à Yzeure. Plus d’information au 04.70.46.31.41.

 

Société

Agglomération de Moulins : des bouchons en liège contre le cancer

Publié le 08/01/2017 à 06h11

Mylène et Daniel Tiziani ont mis en place une collecte de bouchons en liège chez les commerçants moulinois. Photo ; François-Xavier Gutton © François-Xavier GUTTON

Vos bouchons en liège peuvent aider la recherche contre le cancer. Des points de collecte font enfin leur apparition dans l’agglomération moulinoise.

Ils sont deux bénévoles à l’origine de cette initiative. Mylène et Daniel Tiziani collectent les bouchons en liège ou en faux liège depuis plus d’un an, et les stockent, pour l’instant, dans leur local de jardin, à Yzeure.

« La collecte a commencé auprès des restaurateurs que nous avons contactés. De La Chaumière à Villeneuve-sur-Allier jusqu’à l’Hôtel de la Paix à Saint-Gérand-le-Puy, en passant par IFI03 à Moulins, une vingtaine de restaurateurs jouent le jeu. Nous allons les voir une fois par mois pour récolter les bouchons.

100 % des bénéfices  vont à la recherche

Le couple en a déjà 400 kg, mais il faut une tonne (soit 250.000 bouchons !) pour qu’Amorim (*), le leader mondial de la fabrication de bouchons de liège, viennent les acheter.

« La tonne de bouchons de liège vaut 300 €. C’est France Cancer qui encaisse l’argent. L’association reverse 100 % des bénéfices à la recherche contre le cancer du CNRS et de l’Inserm. C’est l’un des aspects qui nous a convaincus de devenir bénévoles », soulignent Mylène et Daniel Tiziani, marqués par le scandale de Jacques Crozemarie et l’ARC.

« Tout l’argent récolté va aux chercheurs. Les frais administratifs ou d’organisation de France Cancer sont financés par les adhésions des bénévoles. C’était très important pour nous. Il n’y a pas de magouille ».

Photo ; François-Xavier Gutton